Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

Tour du Monde en images

Dans le cadre de son Festival de la Diversité, L'AMATraMi accueille demain samedi 06 octobre au Centre mondial de la Paix (15h) Annaïs Bouillet et Ludovic Néant, 2 globe-trotters qui présenteront le témoignage photographique qu'ils ont réalisé au cours de leur tour du Monde. Ils évoqueront la diversité des cultures au travers de portraits de citoyens du monde.

 

derniere-ligne-droite-avant-le-retour-en-france-copie-1.jpg

 

Anaïs Bouillet et Ludovic Néant, deux jeunes lorrains originaires de Briey se lancent dans une aventure humaine et solidaire à travers le monde.

 

Un périple d’une durée de douze mois qui leur a demandé une bonne année de préparation. Ils ont su, tout au long de celle-ci, convaincre partenaires et sponsors afin de les aider à financer une partie du projet. Leur démarche a même été reconnue par des organismes internationaux comme l’UNESCO, qui célèbre cette année le rapprochement entre les peuples et les cultures. 

 

Anaïs a décidé de faire ce voyage en se fixant pour objectif, la mission « Initiatives de femmes ». Celle-ci consiste à rassembler les témoignages de femmes glanés à travers le monde. 

 

Ludovic veut faire, grâce à sa mission « Jeux d’enfants du Monde », un inventaire des jeux pratiqués par les enfants tout autour du globe. 

 

Un voyage avant tout humain

 

Avec ce projet, ils veulent faire le lien entre les peuples, découvrir la diversité culturelle et surtout pouvoir en faire profiter un maximum de gens autour d’eux. Ils ont déjà prévu des expositions photos, l’écriture de carnets de voyage, des conférences et bien sûr des actions dans les écoles. Pour eux, c’est une manière de faire profiter de leurs expériences à venir tous les passionnés d’aventure, les humanistes, les femmes, les hommes et les enfants, et qui sait, peut-être susciter des vocations, donner l’envie à d’autres de réaliser leurs projets ou tout du moins faire rêver.

 

Ils ont toujours été attirés par la découverte d’autres cultures et le contact humain. C’est leur côté un peu « baroudeur » qui les a poussés à mener à bien cette lourde préparation. Ce genre de projet était pour eux une manière de sortir d’une trop commune routine, mais aussi un bon moyen de pouvoir découvrir le monde et ce que signifie diversité culturelle.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article