Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

Le refuge à insectes du jardin social

Nouvelle saison pour l’activité du Secours catholique, l’Amatrami et la protection judiciaire de la jeunesse.

 

« Nous participons aux actions de Meuse nature environnement et c’est pour ça que nous venons d’installer un refuge à insectes dans notre jardin social. » Guy Thomas anime l’activité jardinage aux Planchettes pour le Secours catholique. Il encadre une dizaine de personnes aux côtés de Jean-Pierre Brunel, mais il apporte aussi ses conseils à des jardiniers de l’Amatrami mais aussi à deux éducateurs de mineurs envoyés par la protection judiciaire de la Jeunesse. « Ce refuge à insectes va attirer des prédateurs des pucerons qui envahissent les jardins et endommagent les cultures », explique Guy Thomas. « On va y retrouver des coccinelles mais aussi des abeilles et des frelons. Ce refuge est constitué de paille, de bois et de tuiles. »

 

Une haie champêtre a également été créée à proximité de la clôture qui entoure le jardin social et cette action est également soutenue par Meuse nature environnement. Il faut dire que Guy Thomas, aujourd’hui en retraite, est un ancien agriculteur bio qui possédait une ferme à Marre. Il n’est donc pas question d’utiliser de pesticides dans le jardin social.

 

les-jeunes-ont-notamment-realise-cette-allee-et-l-ont-recou.jpg

 

C’était d’ailleurs hier l’ouverture de la saison pour les 17 jardiniers qui participent à cette aventure. Sans compter les mineurs qui viendront régulièrement jardiner aux côtés de leurs deux éducateurs Isabelle Perard et Vincent Casagrande : « Il y a en tout 19 parcelles », précise Guy Thomas. « Elles sont toutes utilisées. »

 

Hier, tous ces jardiniers ont commencé par planter des oignons, des pommes de terre et des petits pois. Dans l’espoir que le temps sera clément et favorisera la pousse de ces légumes.

 

En effet, Guy Thomas et Jean-Pierre Brunel accueilleront tous ses passionnés de jardinage chaque jeudi de 14 h à 16 h : « Que cela soit les jardiniers du secours catholique, de l’Amatrami et de la Protection judiciaire de la Jeunesse, on a décidé de se retrouver tous les jeudis », confirme de son côté Dominique Dautel de l’Amatrami.

 

Pascal ISCH, L'Est Républicain

crédits photo : ER

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article