Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

La fête du Maroc et de la fraternité

Mazagnawa se produit dimanche 24 juin à Ancemont lors d’une fête destinée à inciter les jeunes à échanger.

 

« Mazagnawa entrera en scène en début d’après-midi pour une heure de spectacle, mais en réalité, cela a toutes les chances de durer toute la journée ! » Thami est animateur au centre social d’Anthouard de Verdun et connaît bien le groupe marocain d’El Jadida situé à mi-chemin entre Casablanca et Essaouira. « C’est de la musique très festive avec de nombreuses percussions africaines. Ils seront sept sur la scène du gymnase d’Ancemont dimanche 24 juin et sont capables de tenir la scène pendant des heures. »

 

2.jpg

 

On est irrésistiblement entraîné dans leurs morceaux et Thami espère que la fête du Maroc, organisée conjointement par la communauté de communes Meuse-Voie sacrée, la mairie d’Ancemont, le centre social d’Anthouard, l’Amatrami et Traditions meusiennes, incitera les jeunes de toutes origines à échanger et à fraterniser.

 

« L’atmosphère devrait être bon enfant, ajoute Thami. Elle devrait inciter à la rencontre, à l’échange, à un vrai partage. Il faut en effet que les gens se parlent car on n’est pas seul dans ce monde. Le but est que, lorsque tout sera terminé, il reste quelque chose de cette fête. »

 

Cette volonté d’ouverture est apparue depuis plusieurs années à Ancemont grâce au maire, Dominique Jéronne : « En fait, je connais les organisateurs du festival de Gana qui a lieu tous les ans dans le Massif central, précise-t-il. Ils travaillent avec l’Afrique, les pays de l’Est et invitent des artistes des cinq continents et c’est grâce à eux si Mazagnawa vient nous rendre visite. »

 

Un couscous pour fraterniser

 

Mais pour partager, rien ne vaut un couscous. Il sera servi par Khadija Berrehli et le groupe de femmes de l’Amatrami à partir de 12 h. « Il faudra réserver et pour cela téléphoner au 06.70.18.85.13 ou au 03.29.87.62.34 », indique Khadija. Laquelle précise que ce couscous traditionnel marocain sera servi avec du thé et des gâteaux.

 

Tout au long de la journée, de nombreuses animations sont prévues : « Il ne faudra pas rater à l’église du village l’exposition du peintre marocain, Hassan Naftaouaih, déclare Jacqueline Brabant, directrice du centre social d’Anthouard. Il décline ses œuvres abstraites sur un thème précis, par exemple le vent du sable du désert, ou alors les toiles de Matisse. » L’exposition se déroulera du 20 au 30 juin tous les après-midi de 14 h à 18 h et le week-end de 10 h à 19 h.

 

Tandis qu’au gymnase, les visiteurs pourront aussi apprécier le groupe de hip-hop du collectif H2V, lequel s’est produit récemment sur la scène du théâtre verdunois. Un passage des incontournables Elysion Lyrical est également prévu.

 

À ne pas rater non plus ce défilé de costumes traditionnels marocains réalisé par des bénévoles de l’Amatrami. Ou encore le groupe de danse de l’association l’Avenir d’Ancemont.

 

« Car ce partage entre personnes de toutes origines, c’est notre façon de lutter contre le racisme, d’accepter les différences et d’encourager à respecter les autres. » conclut Dominique Jéronne.

 

Pascal ISCH, L'Est Républicain

crédits photo : ER

 

Fête du Maroc, dimanche 24 juin de 12 h à 21 h au gymnase d’Ancemont.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article