Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

Carnaval des chaises au festival de la Diversité

L'AMATraMi vous invite à découvrir un projet encadré par le plasticien et marionnettiste Rémy Romain. Les maîtres mots : Convivialité, partage, citoyenneté :-)

Pour fêter les 40 ans de l’AMATraMi, un chantier citoyen a été organisé pour relooker 40 chaises.

"Déclassées, plus dans le coup, démodés…" c’est aussi un vocabulaire qui peut décrire les personnes étrangères  accueillies par l’AMATraMi. L’idée était donc de faire un parallèle entre ce chantier et le public accueilli par l’association.

De plus, la chaise est un outil de convivialité, un objet que l’on partage, un meuble que l’on confie aux personnes que l’on souhaite accueillir. Un lieu où l’on peut se reposer après avoir longtemps errer (gal érer).

2012-1946.JPG
AVANT

2012-2145.JPG
APRES

L’originalité de l’œuvre est de permettre des personnes d'horizons et de cultures différentes de se rencontrer pour discuter et échanger autour d'une action commune (poncer, peindre et décorer des chaises).

Une chaise est jetée car elle n'est plus à la mode  ou plus en harmonie avec sont environnement. On peut par exemple faire un parallèle avec des réfugiés politiques qui subissent des pressions pour se conformer à une idéologie ou une religion dominante et non tolérante.

Une chaise est l'espace que l'on propose à un marcheur fatigué pour qu'il s'y repose. C'est un objet que l'on confie à un invité. Elle devient donc le plus petit espace privé (confort), au milieu d'une collectivité. Assis à côté d'autres personnes assises, on se sent à égalité : on peut échanger et s'intégrer.

Peut être y verrez-vous le parallèle avec le travail de l'AMATraMi : un réfugié, un demandeur d'asile, tout autre public discriminé ou victime d’exclusion est un marcheur fatigué. L'association va l'accueillir et lui permettre de se reposer pour mieux avancer dans ses démarches et son quotidien.

Les chaises symbolisent les personnes accueillies par l'AMATraMi. Ces chaises de rebut  sont relookées par des « personnes de rebut » rejetées de leur pays d'origine par la guerre, la misère, les discriminations politiques ou religieuses. 

Les objets et matériaux utilisés sont des récupérations de vieilles chaises déposées dans la rue pour les éboueurs, dans les déchèteries, dans un CAT de recyclage grâce à un appel au don. Les peintures sont uniquement des fonds de pots récupérés chez des professionnels ou des particuliers.
Les chaises ont été restaurées, poncées, dessinées et peintes par  des membres de l' AMATraMi. Le chantier a été encadré artistiquement par le marionnettiste et plasticien Rémy Romain.

Le projet n'utilise que des objets et des peintures de rebut. Aucun outil n'a été acheté spécialement. Les ponceuses et pinceaux ont été empruntés.

Un anniversaire est une fête. Qui dit fête dit couleurs. Les chaises seront donc « carnavalesques » !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article