Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

Avis de décès : Edith Burnel, bénévole à l'AMATraMi

J’ai la douleur de vous informer du décès d’Edith Burnel survenu samedi 28 janvier en fin de journée. Edith a beaucoup oeuvré toutes ces dernières années au sein de l’AMATraMi dans l’accueil et l’accompagnement des familles. Nous partageons très profondément la douleur de Sarah, de sa famille et de ses proches. Les obsèques sont prévues mercredi 1er février à 10h15 en l’Eglise de Belleville.


Lucette Lamousse, Présidente de l'AMATraMi

 

01.02.2012.jpg

Elle a lutté avec discrétion contre le mal sournois qui l’avait frappée, tout en continuant à militer avec ardeur dans divers domaines. Mais hospitalisée depuis une dizaine de jours, Édith Burnel s’est éteinte au centre hospitalier de Verdun le 28 janvier à l’âge de 70 ans.

 

Elle est née le 2 octobre 1941 à Hévilliers (55), dernière de trois enfants. Après un BTS de conseillère économique et sociale, elle a travaillé à la Chambre d’agriculture à Bar-le-Duc. Puis, passée la trentaine, elle a entrepris des études d’assistante sociale, fonction qu’elle a occupée à Saint-Mihiel, avant de rejoindre le centre médico-social de Verdun jusqu’à sa retraite.

 

Dès lors, elle a pu s’investir encore plus dans le militantisme qui la caractérisait. Très engagée politiquement, syndicalement, et dans le monde associatif, elle a siégé pendant un temps au conseil fédéral du PS. Elle a beaucoup œuvré au sein de l’Amatrami, traitant notamment des dossiers difficiles liés aux regroupements familiaux, et était une cheville ouvrière des expositions de l’Amatrami au Centre mondial de la Paix. Elle s’est aussi impliquée dans le cadre d’un partenariat entre l’association Joussour et l’Amatrami, pour la construction d’un dispensaire au Maroc. Elle était allée au Niger pour favoriser l’implantation d’un orphelinat, mais la maladie l’avait freinée dans sa démarche.

 

Elle a eu la joie d’être la maman d’une fille, Sarah Khenati. Dans ses moments libres, elle jardinait, avec une passion pour les fleurs.

 

Ses obsèques religieuses seront célébrées aujourd’hui mercredi 1 er février à 10 h 15 en l’église Saint-Sébastien de Belleville et seront suivies de la crémation.

 

Nos condoléances.

 

Robert Urbain, L'Est Républicain

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article