Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'information de l'AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants

Agir pour sensibiliser

Le Réseau éducation sans frontière organisait, hier, une réunion publique au Centre mondial de la Paix.

 

Réunion publique de RESF, Réseau éducation sans frontière, dans la salle voûtée du Centre mondial de la Paix. Hier après-midi, « dans le cadre de la campagne nationale regroupant des actions dans toute la France », c’était d’abord l’occasion « de présenter le RESF sur le plan national », confie Audrey Devin membre de RESF.

 

Enfants en centre de rétention, régularisation de sans-papiers… autant de thèmes qui ont été abordés.

 

« RESF, c’est d’abord une toile informatique qui permet d’être connecté les uns aux autres. C’est structuré, mais ce n’est pas une association. Notre cible, ce sont les jeunes majeurs et les familles dont les enfants sont scolarisés. C’est un réseau à côté d’autres associations comme le Comada, l’Amatrami, le Secours catholique et bien d’autres qui sont à l’origine des cercles de silence. »

 

Hier, RESF avec Fanny Méline, l’Amatrami de Lucette Lamousse, le Comada de Philippe Muller et le Secours catholique de Christine Schnitzler ont présenté leurs actions.

 

presentation-des-actions-a-la-tribune.jpg

« Le but : alerter »

 

« Il ne faut pas oublier que derrière chaque dossier il y a des êtres humains », poursuit Audrey Devin. « Le but de ces actions est d’alerter et de sensibiliser la population à des situations qui sont intolérables. » L’idée est aussi d’élargir le réseau « pour pouvoir réagir en cas de besoin ».

 

Hier, c’est aussi l’histoire de RESF qui a été évoquée mais encore « un résumé de nos actions passées comme la mise en ligne de nos pétitions, les parrainages républicains, la médiatisation et la réunion d’aujourd’hui ».

 

Une réunion publique où « l’on s’interroge sur les actions futures en interaction avec le public ».

 

La projection d’un court-métrage produit par l’Amatrami devait conclure l’après-midi.

 

Frédéric PLANCARD, L'Est Républicain

crédits photo : ER

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

AMATraMi

Association Meusienne d'Accompagnement des Trajets de vie des Migrants (FASTI)
Voir le profil de AMATraMi sur le portail Overblog

Commenter cet article